backmarket avis

Le filtre à particule, également nommé FAP fait partie des éléments les plus importants du véhicule. Il s’agit d’un dispositif propre aux moteurs diesel qui a pour rôle de réduire l’émission des substances polluantes. Comme toute autre pièce du véhicule, il peut rencontrer des problèmes, il peut être bouché ou encrassé. Dans cet article, on vous dit sur le reconditionnement FAP : de quoi s’agit-il exactement et quels sont les risques.

Filtres à particules reconditionnés : les essentiels à savoir  

Les véhicules équipés d’un moteur diesel disposent différents systèmes de dépollution :

  • Un catalyseur
  • Un échappement
  • Un filtre à particules

Ce dernier joue un rôle très important : il permet de réduire l’émission des particules nocives pour les humains, à savoir : l’hydrocarbure et le carbone du moteur diesel.

  • La présence de dispositif est obligatoire pour tous les véhicules polluants, il respecte les normes environnementales et les normes européennes.
  • Ce dispositif se trouve juste après le catalyseur, il dispose d’une structure en nids d’abeilles.
  • Le fonctionnement du FAP est facile à comprendre : quand les gaz d’échappement passent à travers le FAP, il retient ces particules nocives réputées cancérigènes.

Une fois piégées dans les parois poreuses, ces particules forment de la suie et au final elles sont brûlées à une certaine température. À savoir que la durée de vie du FAP peut correspondre à celle du véhicule dans la mesure où le conducteur adopte les bons gestes.

Filtres à particules encrassées : quels sont les risques ?

Si la température des gaz n’atteint pas les 550 °C, les suies ne sont pas brûlées correctement et s’accumulent sur le filtre. Cela peut provoquer un colmatage ou pire entraîner le dysfonctionnement du moteur.

Dès lors, la régénération du FAP devient indispensable. Il s’agit d’un système automatique permettant de nettoyer le filtre en brûlant les couches de suie piégées dans le filtre.

Pour réussir ce processus, il faut avoir une température très élevée allant de 550 et 650°. Pour l’atteindre, le moteur doit impérativement tourner à 3000 tours/minutes environ.

Mis à part la régénération automatique, il peut également s’agir d’une régénération en atelier, forcée ou kilométrique. Malheureusement, si le FAP est trop, bouché, ces processus deviennent impossibles, et peuvent entraîner des pannes, à savoir :

  • Le moteur perd sa puissance : voiture moins poussive, moteur qui s’étouffe et qui cale
  • Le véhicule passe automatiquement en « mode dégradé »
  • Le voyant moteur s’allume

Si l’un de ces problèmes apparaît, il est préférable de passer au reconditionnement du FAP.

Tout savoir sur le reconditionnement du FAP 

Reconditionnement, il s’agit d’un procédé qui consiste à remettre à neuf le filtre à particules. Pour pouvoir accéder à ce type de dépannage, le FAP ne pas être détérioré complètement, fondu ou pire vidé.

Ce traitement doit être effectué par des professionnels qualifiés. Pour garantir un résultat optimal, les professionnels vont effectuer certains tests de pression à l’arrivée et à la fin du processus. Ils disposent de tous les moyens nécessaires pour recondamner le filtre.

Un nettoyage en profondeur et complet du filtre est nécessaire afin d’éliminer les résidus de suies incrustées. Le traitement est beaucoup plus avantageux par rapport au remplacement du FAP. À savoir :

  • Le résultat obtenu: le test de pression ne sera pas validé qu’une fois le filtre atteint la capacité de filtrage de 98%.  
  • La performance: le moteur trouvera sa puissance et bénéficiera d’un progrès technique qui le rend encore plus performant. De plus, la consommation du carburant sera moins importante. 
  • Le prix: le coût d’un reconditionnement du FAP est beaucoup plus attractif qu’un processus de remplacement

Le reconditionnement est une excellente alternative pour optimiser le fonctionnement du filtre à particules.

Supprimer le FAP : bonne ou mauvaise idée ?

Pour éviter les problèmes liés à la panne du FAP, certaines sociétés suggèrent la suppression de ce dispositif. Ce procédé consiste à supprimer le cycle de régénération, et démonter le FAP de la voiture.

Certes, ce procédé peut diminuer les dépenses liées aux dépannages et booster la  performance du moteur.  Mais, vis-à-vis de la loi concernant les normes antipollution, c’est une pratique totalement illégale.

  • Celui est d’ailleurs mentionné dans l’article de l’octobre 2014, concernant le code la route :  « Est puni d’une amende de 7 500 € le fait de réaliser sur un véhicule des transformations ayant pour effet de supprimer un dispositif de maîtrise de la pollution, d’en dégrader la performance ou de masquer son éventuel dysfonctionnement, ou de se livrer à la propagande ou à la publicité, quel qu’en soit le mode, en faveur de ces transformations.»

    Bien que le contrôle technique n’apporte pas beaucoup d’importance sur ce point, ce sera très dommage de devoir payer une amende de 7 500 €.

Ainsi, avant de procéder à la suppression du filtre à particules, il est conseillé de  passer à la régénération ou reconditionnement de ce dispositif.

1 Commentaire

  1. Antoni

    Bonjour..je suis en Argentine, j’ai vu 3 garagistes mais à chaque fois, après 100kms le voyant moteur s’allume! Je fais quoi? supprimer le fap?
    JC Antoni

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Iphone X Reconditionné 256 Go

Iphone 8 Reconditionné

Iphone 7 Reconditionné 256 Go